Les Amis de Guirobe

Les Amis de Guirobe

A- Voyage 2007

Voyage 2007

 

Nous découvrons le village de GUIROBE un après midi de février 2007 lors d'une étape du raid TRANSBOBAB de Globe Trotter.

 

Pour cette étape, le bivouac est organisé dans une forêt de baobabs majestueux.

Toute la population du village, parents, enfants, instituteurs sont mobilisés pour nous offrir un accueuil extraordinaire.

 

A la nuit tombée, les enfants habillés dans leurs costumes traditionnels nous font un spectacle de chants et de danses sous la direction des instituteurs.

 

A la fin de cette représentation, nous discutons longuement avec le directeur de l'école Yaya Conte et l'instituteur Augustin Faye qui nous font part des difficultés qu'ils rencontrent pour assurer leur mission d'éducation et d'enseignement.

 Rendez vous est pris pour assister à l'ouverture des cours le lendemain.                         

   
Après une nuit un peu agitée par des intrusions dans notre campement d'adolescents
provenant de villages voisins pour essayer de "récupérer"quelques chaussures et
vêtements, etc...
Nous assistons au début des cours, qui se font sous une paillote au pied d'un énorme baobab. L'école comprend 33 écoliers répartis sur 2 classes, l'enseignement s'arrète à l'entrée en sixième au collège de KIDIRA.
 
Nous mesurons la volonté des instituteurs, l'assididuité des enfants et l'intérêt qu'ils portent à l'enseignement .Le manque de matériel de base, livres, cahiers, stylo,etc..
est insupportable.
 
Nous proposons au directeur Yaya et l'instituteur Augustin, de les aider financièrement pour la construction d'une école en "dur", à condition que la population se mobilise pour fournir toute la main d'oeuvre et l'expertise de son expérience dans la construction .
 
Après avoir déterminé et chiffré les besoins pour cette construction, nous quittons le village de GUIROBE le coeur remplit de joie pour ce projet mais aussi les yeux humides de devoir partir si rapidement. Mais c'est sûr, nous reviendrons et vite !
 
 
 
"Si vous laissez un commentaire, n'oubliez pas de mentionner votre adresse internet"
 
 
 
 
 
 
 
 


30/12/2011
0 Poster un commentaire