Les Amis de Guirobe

Les Amis de Guirobe

I-2- Après voyage 2016 "Poupées"

GUIROBE 2016 suite

Au Sénégal, il est de coutume lorsqu’un étranger vient au pays de le recevoir dans les meilleures conditions possibles. Cette hospitalité légendaire s’appelle » La Téranga »

 

"En séjournant au Sénégal, on est inévitablement touché par la Téranga (hospitalité) simple, humble et chaleureuse qui est accordée aux voyageurs. Combien de bonjours de la main, de sourires, de salutations, de mains serrées tout au long de la journée ? Des centaines, des milliers de fois le contact est possible, facile.

Le repas se prend en communauté dans un grand plat. Si vous passez à proximité, une invitation " venez manger " est systématique. Le repas se partage en famille ou entre amis.

 De même, si vous sympathisez avec une personne, il vous offrira facilement l’hospitalité chez lui ou dans sa famille. Il vous cèdera son lit et ira dormir ailleurs. Cet accueil naturel est touchant et sincère. Il fait partie d’un savoir vivre très humain qui privilégie le relationnel au matériel.

Cette solidarité est une valeur qui permet à tous de trouver un repas et un toit pour la nuit. Dans une même maison, toutes les générations se côtoient. Parents, enfants, grands parents, cousins vivent ensemble. La famille a une importance fondamentale. Ceux qui gagnent leur vie contribuent à nourrir les plus démunis.

Cette hospitalité et cette solidarité est totale dans les villages. Dans les grandes villes où le monde moderne impose ses contraintes, ces valeurs commencent à s’effriter. Souhaitons que la tendance ne s’accélère pas car ce sont ces valeurs humaines qui contribuent à garder l’Afrique debout malgré toutes les difficultés. "

 

 

 « C’est ça la teranga sénégalaise ! ». Aucun toubab (blanc européen) ne peut passer à côté de cette phrase lorsqu’il voyage au Sénégal. Les sénégalais, de nature très chaleureuse, ne manquent pas de rappeler que leur pays est celui de la teranga. Et c’est vrai ! Mais qu’est-ce que c’est au juste la teranga ? On peut traduire le mot par « hospitalité ». Pour moi, c’est bien plus que ça ! Elle est cette attitude qui fait que vous vous sentez toujours entouré, que vous êtes constamment bien accueillis, que vous avez la certitude de pouvoir faire confiance à une personne que vous connaissez à peine, que vous vous sentez bien tout simplement.

 A Guirobé la téranga se manifeste entre autre chez les enfants par la fabrication de petites poupées « rafistolées » par quelques bouts de bois et de tissus colorés.

 

DSCF7521 - Copie (4).JPG

 

 

Chaque rencontre sur notre campement est l’occasion pour les jeunes filles d’offrir à Chantal et Nicole une petite poupée.

A la fin du séjour environ 80 poupées étaient dans les bagages de Chantal (avec celles données à Nicole)

C’est de retour en France que nos amis Chantal, Denis et leurs petites filles ont eu l’idée géniale de réparer les poupées fragilisées et d’organiser une exposition vente au cours d’une fête familiale.

poupees 1 (Copier).JPG

poupees 2 (Copier).JPG

 

Les dessins effectués par les petites filles des amis pour motiver les éventuels acheteurs.

poupees 3 (Copier).JPG

poupees 4 (Copier).JPG

 

poupees 5 (Copier).JPG

 

poupees 6 (Copier).JPG

 

La recette de la vente sera versée en totalité à l’association Les Amis de Guirobé .

 



11/10/2016
7 Poster un commentaire